Accueil > Blog > Une assurance solde restant dû est-elle également utile en cas de maladie ou d'accident ?


2jui

Une assurance solde restant dû est-elle également utile en cas de maladie ou d'accident ?

Assurance solde restant dû

Categorie: Assurance solde restant dû

Imaginons que vous veniez de souscrire un emprunt avec votre conjoint quand ce dernier décède inopinément. Grâce à une assurance solde restant dû, vous n'avez heureusement aucune inquiétude à avoir sur le plan financier. En effet, l'assureur paiera au prêteur le capital assuré qui n'a pas encore été remboursé. Mais qu’en est-il en cas de maladie grave ? L'assurance solde restant dû intervient-elle aussi, ou existe-t-il d’autres possibilités ?

L'assurance solde restant dû intervient uniquement en cas de décès

Le but principal d'une assurance solde restant dû est de préserver l'avenir financier de vos proches en cas de décès avant l’expiration de votre crédit. Sans l'intervention d'un assureur, le conjoint survivant/l’héritier devrait assurer seul la poursuite du remboursement du crédit, ce qui constitue une lourde charge. Une assurance solde restant dû est une manière particulièrement peu onéreuse d'éviter ce pire des scénarios !

L’assurance solde restant dû n'est légalement pas obligatoire, mais est indispensable pour toute personne qui contracte un emprunt. Car reconnaissez-le : des soucis financiers imprévus sont la dernière chose que vous souhaitez infliger à vos proches…

Attention : une des caractéristiques importantes de l'assurance solde restant dû est qu'elle n'intervient pas en cas de vie. Heureusement, il existe toutefois d'autres options en cas de perte de revenu à la suite d’une maladie, d’un accident ou d’une période de chômage involontaire. Parcourons-les ci-dessous !

De la maladie à l'accident : des garanties complémentaires procurent un surcroît de sécurité

On peut imaginer de nombreux scénarios à même de compliquer sensiblement le remboursement mensuel de votre emprunt. Outre le décès, pensons à une perte de revenu imputable à une maladie, un accident, un licenciement … Dans de telles circonstances, les garanties complémentaires peuvent s’avérer très utiles. Leur nom l’indique : elles procurent une sécurité complémentaire en plus de votre assurance solde restant dû :

  • Garantie « Incapacité de travail »: Si vous êtes en incapacité de travail après une maladie ou un accident, vous avez droit à une allocation de maladie. Mais êtes-vous certain qu'elle suffira à maintenir votre niveau de vie ? La garantie complémentaire lève toute incertitude.
  • Garantie « Chômage involontaire » : Dans le climat économique actuel, le chômage n'est jamais loin. Avec la garantie complémentaire « Chômage involontaire », vous dormirez sur vos deux oreilles même en période d’incertitude.

Astuce : outre les garanties ci-dessus, il existe la garantie « Décès par accident ». Elle verse un capital supplémentaire en cas de décès par accident.

Vous souhaitez en savoir plus sur ces solutions ? Contactez-nous sans tarder. Nous sommes à votre service !



Pourquoi choisir BNP Paribas Cardif?

Questions? 02/528 00 03

Contactez-moi

8 clients sur 10

conseillent nos services à la famille et aux amis

Un service

rapide et personnalisé

25 ans

d'expertise et de fiabilité

7 trophées

de l'assurance DECAVI